lundi 29 août 2016

John Adams à la Bâtie

John Adams à Seattle, cop. Chris Bennion
Workshop no 1

John Adams sera l'invité du Festival La Bâtie 2016 :


"Schéhérazade : un nom qui allie la douceur, la force, la résistance et la beauté. Une icône de l'Orient pour guider cette 40e édition de La Bâtie [...].
Une figure tutélaire qui a inspiré John Adams, grand invité de la Bâtie 2016, pour la composition de Scheherazade.2, symphonie dramatique pour violon et orchestre [...]. Connu pour son éclectisme  et ses voltes-faces, Adams a su innover et se renouveler ; il est en ce sens l'un des rares compositeurs à travailler en rapport avec l'actualité - comme en témoigne On the transmigration of souls signée pour l'Orchestre philharmonique de New York en commémoration des attentats du 11 septembre 2001, et qui lui a valu le prix Pulitzer. Compositeur vivant le plus joué au monde, Adams est passé maître dans l'art de synthétiser les musiques savantes et populaires, écrites et orales, entre polyphonies contemplatives et grands élans dramatiques. (Extraits du programme de La Bâtie 2016)                                                 
Parmi les projets gravitant autour du compositeur, le film Amore de Luca Guadagnino, sorti sur nos écrans en 2010, dont la musique est issue de pièces symphoniques et lyriques de John Adams. Le film est projeté dans la salle Fonction Cinéma de la Maison du Grütli La projection sera précédée par une rencontre à la Bibliothèque de la Cité.

Toutes les informations sur Scheherazade.2 et sur John Adams peuvent être consultées et écoutées sur le site earbox.com consacré au compositeur.

Et, une visite à la bibliothèque peut vous faire découvrir ce compositeur grâce aux partitions que nous vous proposons !

Disponibilité (film)
Disponiblité (partitions)
Muriel





lundi 22 août 2016

Samba et musique brésilienne à l'honneur...

Le Brésil fête cette année le centenaire de la samba. C’est en effet en 1916 que fut enregistré pour la première fois une samba sous cette appellation.  Un certain Donga dépose auprès de la Biblioteca Nacional de Rio de Janeiro la version écrite d’une chanson qu’il a composée avec d’autres musiciens, « Pelo Telefone ». 


Elle est aussitôt enregistrée, commercialisée sur disque 78 tours et devient un immense succès. La samba moderne et urbaine est née. 

 
Les origines de la samba sont diverses et remontent au-delà du 19e siècle. Cette musique puise sa source dans les rythmes et danses des descendants d’esclaves africains.
Vous pouvez écouter Toquinho, actuel "Prince de la samba" ayant côtoyé les grands interprètes de la samba tel que Vinicius de Moraes, dans une émission qui lui fut consacrée sur France musique en janvier 2016.
 
Mais la musique brésilienne jouit d’une grande richesse et diversité de genres grâce à son triple héritage amérindien, européen (portugais principalement) et africain, ne se limitant pas seulement à la samba et la bossa nova.


La Musicale vous propose à cette occasion de venir découvrir son choix de partitions de musique brésilienne dans ses rayons et de vous laisser bercer par ces rythmes chantants et dansants.

Patricia

lundi 15 août 2016

La rencontre de Lubeck (1705)

Sur le chemin des vacances, passage à Lubeck ! Emotions renouvellées à l'entrée de la Marienkirche - juste pendant une répétition ! L'orgue nous saisit !

La rencontre du maître Buxtehude avec le jeune Johann Sebastian Bach, venu à pied de Arnstadt, a bien eu lieu dans cette église pendant les semaines de l'Avent de l'hiver 1705 (Les "Abendmusiken" de Lubeck, créées par le prédécesseur et beau-père de Buxtehude : Franz Tunder).

Gilles Cantagrel, musicologue, membre de la Fondation Bach de Leipzig, auteur de nombreux ouvrages sur l'orgue, sur Bach et sur Buxtehude, était l'homme capable d'imaginer La rencontre de Lubeck, et nous la restituer ! A sa lecture, cette rencontre nous permet d'imaginer facilement les rues, et les intérieurs plongés dans la nuit longue de décembre, sans pour autant freiner les répétitions, ni la composition... 


Plaque commémorative à l'intérieur de l'église

"Régulièrement, Sebastian se rend dans le cabinet de travail de Buxtehude, auprès du maître. Et celui-ci lui confie des partitions de ses propres oeuvres, il l'a incité à en prendre des copies - plus encore, il les commente pour lui. Un jour, il lui a aussi montré les trésors de sa bibliothèque musicale, tout ce qui'il a hérité de son beau-père, dont d'admirables pages de Carissimi qu'il vénère, ce qui lui a laissé son propre père, tout ce qu'il a acquis lui-même, ses copies des oeuvres de ses prédécesseurs, les musiques de Sweelinck, de Scheideman et de Weckmann, les pages de ses collègues et même de certains de ses élèves, de celles de Bruhns en particulier [...].
Très vite, il a fallu, en plus des Abendmusiken, répéter toutes les musiques pour les temps de Noël [...]. Une fois encore, Sebastian a vu le maître à l'oeuvre, comment il a choisi très exactement les morceaux à exécuter pour réaliser la plus belle des liturgies, et comment, par la grande musique figurée mêlant les voix à divers instruments, par les cantiques et par les pièces d'orgue, il ne cesse de composer une prédication qui s'étend sur toute la durée de la journée, à la messe puis aux vêpres". [pp.111-113, 133]


Abendmusik : aucune n'a été conservée, 
mais proche de la cantate BuxWV 113

Enfin, si vous souhaitez écouter l'auteur Gilles Cantagrel, il sera invité au Festival Bach de Lausanne en novembre prochain. Thème de la conférence : "Bach et la mort : motets et passions".

Extraits audio d'une émission consacrée à son livre

Disponibilité de quelques oeuvres citées

Muriel

lundi 8 août 2016

Sentiers culturels : d'une bibliothèque à l'autre

La Ville de Genève propose divers sentiers culturels. Munis de plan, guide audio, pages internet et applications mobiles, la ville vous attend...
Actuellement aux nombres de cinq, les quatre premiers sentiers sont consacrés aux différents quartiers de la ville. Le cinquième "D'une bibliothèque à l'autre propose de se perdre dans les rues de Genève à travers l'imaginaire d'auteur-e-s pour qui la cité fut le décor de leur fiction. Les extraits reproduits sont autant d'invitations à se rendre dans l'une des bibliothèques de la ville et d'en prolonger la lecture".



Pour le quartier Pâquis-Nations, c'est Lamartine qui est cité :

"Que Genève à nos pieds ouvre son libre port
La liberté du faible est la gloire du fort.
Que sous les mille esquifs dont les eaux sont ridées,
Palmyre européenne au confluent d'idées, 
Elle voie en ses murs l'Ibère et le Germain, 
Echanger la pensée en se donnant la main"
 "Ressouvenir du Lac Léman", Méditations, 1841


Sur la rive gauche, La Musicale est aussi une étape. Vous y trouverez une mélodie célébrant le Léman de ce même Lamartine - sur une musique de Niedermeyer - parmi les 50'000 partitions qu'elle met à votre disposition.

A écouter ou à lire avant de partir découvrir votre quartier ou la rive d'en face !
Muriel  

lundi 1 août 2016

Chauve-souris de bibliothèque

On connaissait les rats de bibliothèque. Mais les chauve-souris de bibliothèque ?

Incroyable rencontre cet été en pleine réunion de travail : habituées à croiser plutôt des moineaux rentrant par les fenêtres largement ouvertes en cette période estivale, les bibliothécaires ont fait l'étonnante connaissance d'une petite chauve-souris égarée, voltigeant difficilement dans le grand espace de la bibliothèque puis se posant à bout de force sur le sol. Bizarre : en plein jour, à l'intérieur d'un bâtiment, à un rythme de battement d'ailes bien faible...




Ce serait-elle échappée d'une opérette de Strauss




Ou d'une chanson de Thomas Fersen




Ou carrément de la bande originale d'un film ?



Que faire pour bien faire ? 

Le site du Centre de coordination ouest pour l'étude et la protection des chauves-souris nous renseigne : 

"Si vous avez trouvé une chauve-souris fatiguée ou blessée, ne la touchez pas à main nue. Comme lors de toute manipulation d’un animal sauvage, prenez des gants ou un chiffon. Placez l’animal dans un petit carton qui ferme dans lequel il y a 2-3 coupons de papier ménage humidifié, puis appelez le spécialiste chauves-souris CCO de votre région. Ne rien donner à manger à la chauve-souris."

Le répondeur du spécialiste genevois (chiroptérologue, dans le jargon) nous conseille également d'amener directement notre trouvaille à la réception du Museum d'histoire naturelle. Chose faite !*

Il faut noter que le Museum est spécialiste en la matière et abrite même la Bibliothèque mondiale des chauves-souris

Eh bien voilà, on y arrive presque à notre "chauve-souris de bibliothèque"** !


Fabienne

* Aux dires de la spécialiste du Museum, la chauve-souris se porte bien. C'est une adulte, qui après avoir repris des forces et des vitamines ira se régaler de moustiques rapidement et en totale liberté !

** On apprend sur le site de l'ENSSIB (École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques) qu'il existe réellement des chauves-souris dans deux bibliothèques portugaises qui, en mangeant des insectes qui pourraient être nuisibles, protègent ainsi les livres anciens qui sont conservés !



jeudi 28 juillet 2016

Logiciels gratuits de MAO : le dossier de l'été

La revue KR home studio propose dans son numéro d'été 2016 une sélection de 50 logiciels - tous gratuits - pour créer des musiques, effets et instruments virtuels, pour Mac comme pour PC, triés sur le volet.

Les logiciels sont présentés (en français!) par catégorie : les claviers et synthés, les batteries, les guitares et basses, les lecteurs de sons/échantillons, les instruments virtuels divers, les effets dynamiques, de modulation, reverbs & delays, les multi-effets & bundles, et effets divers.


"L'idée, démontrer que l'informatique musicale ne nécessite pas toujours des moyens démesurés pour se faire plaisir, disposer d'effets de qualité, inspirants, inédits parfois et fonctionnels tout le temps." (Thierry Demougin, rédacteur en chef)

De quoi occuper et animer vos belles soirées d'été ! En journée venez explorer également le rayon "informatique musicale" de la bibliothèque.

Disponibilité
Tullia

jeudi 21 juillet 2016

Enquête de satisfaction à La Musicale

La Musicale a mené une enquête de satisfaction auprès de ses usagers et usagères.

Après une longue analyse des résultats, elle est en mesure de communiquer maintenant une synthèse des informations récoltées, que nous vous invitons à découvrir ici.

L’enquête a été réalisée par Bénédicte Baud, Patricia Deléamont et Jonathan Monnet. Pour cela, ils ont mené des entretiens individuels à l’aide d’un questionnaire détaillé sondant 157 personnes fréquentant La Musicale, de novembre 2013 à juillet 2014.

D’autres données ont également été collectées grâce aux dossiers des quelque 1’300 lecteurs et lectrices actifs annuellement à La Musicale.

Les résultats de cette enquête sont maintenant communiqués au public, et les conclusions nous permettront d’améliorer encore nos prestations.




Suite aux demandes des utilisateurs, un piano silencieux a été acquis en automne 2014, afin de déchiffrer des partitions sur place.

En ce qui concerne le souhait de plus d'animations, celles organisées pour la Fête de la musique 2016 ont connu un grand succès, et quelques-unes très variées vous seront proposées pour la saison 2016-2017, mais le programme reste encore une surprise !


 Trio des miracles, Fête de la musique 2016. Photo S. Pecorini

Patricia